Partager
Retour
Le Roundup face à ses juges

Acheter en ligne

  • Rue des Libraires
  • Archambault
  • Renaud Bray
  • Gallimard de Montréal
Acheter en version numérique (EPUB)
Acheter en version numérique (PDF)
Feuilleter en ligne

Parution

Canada

janvier 2018

Papier

Prix

25$

Nombre de pages

256

ISBN

9782897193713

Numérique

Prix

18.99$

ISBN ePub

9782897193720

ISBN PDF

9782897193737

Table des matières
À paraître

Le Roundup face à ses juges

Marie-Monique Robin | Régulière | 256 pages

Préface de Louise Vandelac

«Glyphosate»: retenez ce mot. Il désigne l’agent actif du pesticide le plus utilisé au monde dans les champs et les jardins, commercialisé surtout sous la marque Roundup du géant de l’agroalimentaire Monsanto. Un pesticide qui devrait être banni urgemment, pour notre santé et celle de nos sols. Prolongeant son enquête sur les dangers des produits toxiques de la multinationale, Marie-Monique Robin révèle dans ce livre choc l’un des plus grands scandales sanitaires et environnementaux de l’histoire moderne.

Le glyphosate rend malades ou tue sols, plantes, animaux et humains, car l’herbicide se retrouve partout: dans l’air, l’eau, la terre, les aliments... Ayant été reconnu comme étant «cancérigène probable» par le Centre international de recherche sur le cancer, le produit est aussi un perturbateur endocrinien, un puissant antibiotique et un chélateur de métaux, rendant plusieurs métaux lourds solubles dans l’eau. Il fait des victimes dans le monde entier, comme le montrent les entretiens réalisés par l’auteure aux États-Unis, en Argentine, en France et au Sri Lanka, notamment avec de nombreux scientifiques: asthme, diabète et cancers des populations vivant à proximité des champs de soja transgéniques en Argentine; maladie des reins chez les paysans des rizières au Sri Lanka (seul pays ayant banni le glyphosate de son territoire); malformation et stérilité des animaux nourris aux OGM, etc.

Devant l’absence de volonté des agences et des gouvernements de mettre fin à cet empoisonnement silencieux, la société civile se mobilise: le Tribunal international Monsanto s’est tenu à La Haye en 2016, où juges et victimes ont instruit le procès du Roundup. Monsanto a refusé d’y participer. Donnant son fil conducteur à ce livre et au documentaire du même nom, le procès a conduit à un avis juridique pour faire reconnaître le crime d’«écocide» en droit international, ce qui permettrait de poursuivre les dirigeants des firmes responsables au niveau pénal.


Paru en France aux éditions La Découverte.

Sur le même thème
Grains

Grains

Monsanto contre Schmeiser

Annabel Soutar

Le Roundup face à ses juges

Table des matières

Préface. Avaler des pesticides au risque d’être avalés par notre mutisme…
Par Louise Vandelac
Rattrapée par l’effet boomerang de son travail
La déferlante des Monsanto Papers
Le contexte européen
Priorité santé publique ou profits prioritaires de certains…
Roundup, glyphosate ou herbicides à base de glyphosate ? Ou l’importance des mots…
Une hausse exponentielle mais sous-estimée des herbicides à base de glyphosate
Les bases douteuses de la ré-autorisation du glyphosate au Canada jusqu’en 2032
Et que fait le Québec sur ces enjeux ?

Remerciements

Introduction. Pour en finir avec le Roundup, arme d’un écocide
L’incroyable projet de René Lehnherr : un vrai procès pour la reconnaissance du crime d’écocide
La défense de la planète est l’affaire de tous
Le glyphosate sous les projecteurs : un énorme scandale sanitaire

Chapitre 1 – France : le combat de la famille Grataloup
Un tribunal historique
Sabine, la mère courage
« L’herbicide le moins mauvais »
« Messages publicitaires trompeurs »
Le silence des autorités

Chapitre 2 – Argentine : « Un génocide silencieux »
Martina, trois ans, victime de la « sojisation » du pays
La violente campagne contre le professeur Andrés Carrasco
2010 : branle-bas de combat à la Commission européenne
Le mensonge des experts allemands
La mobilisation des médecins argentins
Les « campements sanitaires » du docteur Verzeñassi
Docteur Roberto Lescano : « Un modèle agricole criminel »

Chapitre 3 – Cancer : les manœuvres de Monsanto
L’inversion de la charge de la preuve
« Un cancérigène probable pour les humains »
2015 : Monsanto dénigre le travail du CIRC
Rencontre avec deux représentants du CIRC en 2016
Le lymphome non hodgkinien de Christine Sheppard
2015‑2017 : 3 000 Américains portent plainte contre Monsanto
1978 : le premier mensonge de Monsanto sur le glyphosate
Depuis trente ans, Monsanto et l’EPA ont caché que le glyphosate est cancérigène

Chapitre 4 – Au Sri Lanka, la mort est dans les rizières
2015 : le premier pays au monde à interdire le glyphosate
Le glyphosate à l’origine d’une maladie rénale fatale
Un puissant (et très toxique) chélateur de métaux
« Les pesticides sont des monstres »
Une maladie des reins due au glyphosate fait des dizaines de milliers de morts : « C’est un écocide »
Les menaces de l’agrobusiness et de Monsanto

Chapitre 5 – Un poison pour les sols et les plantes
L’engrenage infernal de la « loi Monsanto »
L’impressionnante démonstration de Don Huber, éminent spécialiste du glyphosate
Un antibiotique puissant qui affaiblit les plantes
Voyage en Iowa : glyphosate partout, obésité et bactéries pathogènes en expansion constante
Le « syndrome de la mort subite » du soja
Toujours plus de glyphosate
La multiplication des « super-mauvaises herbes »

Chapitre 6 – Alerte dans les élevages
Art Dunham, la naissance d’un lanceur d’alerte
La soudaine déficience en manganèse des vaches et des cochons
Don Huber, janvier 2011 : un « agent pathogène totalement nouveau »
2008 : hécatombe inexplicable chez les porcelets des élevages américains
Rencontre avec Howard Vlieger, un « éleveur-chercheur » ultraconservateur et anti-OGM
Des « superbactéries » pathogènes devenues résistantes aux antibiotiques à cause du glyphosate
Un autre mensonge de Monsanto
Les cochons malformés d’un éleveur danois

Chapitre 7 – Un produit omniprésent et dangereux à petites doses
Judy Hoy : une impressionnante expertise sur les effets de perturbation endocrinienne du glyphosate
Le glyphosate s’accumule dans les sols
Du glyphosate dans les eaux de surface, la pluie et… les tampons hygiéniques
L’invraisemblable dose de glyphosate censée être « sans effet »
Le « bricolage » de la dose journalière acceptable (DJA)
L’irrésistible ascension des « limites maximales de résidus »
Thomas Bøhn : « Les normes du glyphosate devraient être réévaluées »
2016 : des scientifiques tirent la sonnette d’alarme

Chapitre 8 – Les preuves de la collusion entre Monsanto et les agences de réglementation
« 100 % des citoyens sont contaminés »
Des résidus élevés de glyphosate dans les aliments
Allergies, autisme, fibromyalgie : le cri d’alarme des mères américaines
Les hommes de paille de Monsanto
Des « corrélations troublantes »
La saga européenne de la réautorisation du glyphosate
Les autorités européennes accusées de fraude
La révolte des scientifiques et des associations écologiques
Un sursis de dix-huit mois pour le glyphosate
Les Monsanto papers
Les manipulations de Monsanto et la complicité de l’EPA
Comment Monsanto a engagé la guerre contre le CIRC
Un témoignage direct de l’espionnage d’agents de Monsanto

Conclusion – Les pistes prometteuses du Tribunal international Monsanto
La fusion de Bayer et de Monsanto : le « mariage des affreux »
Monsanto n’agit pas en conformité avec les droits de l’homme
Le glyphosate pourrait être considéré comme un outil d’écocide

Notes