Partager
Retour
Procès verbal
Acheter en version numérique (EPUB)
Acheter en version numérique (PDF)
Feuilleter en ligne

Parution

Canada

novembre 2019

Papier

Prix

25$ / 18€

Nombre de pages

232

ISBN

978-2-89719-438-3

Numérique

Prix

18.99$ / 13.99€

ISBN ePub

978-2-89719-440-6

ISBN PDF

978-2-89719-439-0

Table des matières
Nouveauté

Procès verbal

Valérie Lefebvre-Faucher | Collection Hors série | 232 pages

« Jusqu’où suis-je prête à aller pour être libre d’écrire? Quelle est ma responsabilité d’éditrice de livres qui dérangent? Si ma parole et celles que je défends blessent tout en prenant soin, puis-je prétendre encore qu’elles sont bonnes? Le bien que l’on fait en ne se taisant pas compense-t-il pour l’outrage de l’écrit? Comment défendre le métier d’éditrice, celui d’écrivaine?

J’ai décidé d’avouer. Rien que de la vérité. De cette vérité dont une cour ne voudrait pas et que j’ai le bonheur de partager avec vous, celle qui a des doutes qui dépassent, celle qui glisse, la vérité désirée qu’en littérature je poursuis sans pouvoir la garder contre moi, la vérité horizon à laquelle nous contribuons en marchant vers elle.»

Dans ce récit en forme de procès, qui déjoue habilement les codes du droit avec les armes de la littérature, Valérie Lefebvre-Faucher revient sur son parcours d’éditrice, d’écrivaine et de féministe pour réfléchir à l’épineuse question de la liberté d’expression. Contrôle de la parole par l’État, par l’argent, par les pairs… Toutes les pièces à conviction sont exposées à votre jugement. Il en résulte un plaidoyer magistral, à la croisée de l’essai et de la fiction, en faveur de l’art comme levier de résistance politique.

 

Revue de presse (suite) :

« Procès verbal est un livre étonnant, il ne ressemble à rien. Essai littéraire, il mêle les genres et se présente comme un procès avec des appels à témoin et des plaidoiries. […] elle s’interroge sur le rôle de l’édition, sur la liberté d’expression au sens plus large, sur les fictions qui animent le monde juridique (à commencer par l’égalité devant la justice) et sur la spécificité de la littérature. 

Cette lecture m’a dérangée, m’a remuée, m’a déplacée de ma zone de confort. J’aurais envie de dire que c’est un livre courageux, ce qu’il est sans aucun doute, mais c’est un terme tellement galvaudé. Je préférerais peut-être dire que c’est un livre imprudent qui nous appelle au péché d’imprudence, et comme je suis probablement quelque chose comme la reine de la prudence et que, par ailleurs, je partage beaucoup des valeurs de Valérie Lefebvre-Faucher, j’ai été ébranlée. »

 « ... un essai percutant sur l’effritement du droit à la dissidence. »

« Valérie Lefebvre-Faucher nous amène vraiment à élargir notre pensée. […] Je pense que c’est une voix essentielle. » - Dalila Awada

« Courageux essai défrichant le territoire de la parole, Procès verbal invite à l'écoute des verbes contestataires, là où se fissurent la voix et le corps. Résolument féministe, Valérie Lefebvre-Faucher réfléchit aux intrications entre littérature et justice. »

 

10 ans de Noir Canada – En 2008, Écosociété faisait paraître Noir Canada. Pillage, corruption et criminalité en Afrique, d’Alain Deneault, William Sacher et Delphine Abadie, ce qui valut à la maison d’édition et aux auteur.e.s deux poursuites judiciaires de compagnies minières totalisant 11 millions de dol­lars. Dix ans plus tard, nous avons voulu reprendre la parole sur les enjeux démocratiques que cette affaire a soulevés en publiant deux livres, deux regards croisés sur le droit et la liberté d’expression dans l’édition.

Également paru: Le droit du plus fort, d'Anne-Marie Voisard.

Livres sur le même thème
Faire l'économie de la haine

Faire l'économie de la haine

Essais sur la censure

Alain Deneault

L'affaire Maillé

L'affaire Maillé

L'éthique de la recherche devant les tribunaux

Marie-Ève Maillé

Le droit du plus fort

Le droit du plus fort

Nos dommages, leurs intérêts

Anne-Marie Voisard

Procès verbal

Table des matières