Xavier P-Laberge | Revue À bâbord!

« Il est à espérer que ce soit le premier de nombreux essais pour cette auteure spécialiste de la sociologie critique du droit. »


Revue de presse

Recension

Catherine Caron | Revue Relations

« L'analyse est brillante, livrée sans compromis, avec de l'esprit et quelques coups de griffes... »


Véronique Bury | Kaizen Magazine

Beaucoup de personnes se lèvent le matin en se demandant quel est le sens de tout ça. On travaille huit heures par jour, quarante heures par semaine, la société est en déclin, l’économie dysfonctionnelle, les réserves de pétrole diminuent… On se demande ce qu’il faut faire. 


Laurent Ottavie | Élucid

« Du point de vue du changement climatique, il faut tordre le coup à l'idée selon laquelle la voiture électrique, voire tout véhicule utilisant de l'électricité en amont, puisse être "décarbonée", y compris dans les pays abondamment pourvus d'électricité nucléaire et renouvelable : outre l'impact de la fabrication des batteries, la mobilité électrique est une addition de demandes qui correspond dans les faits à la production d'électricité supplémentaire, dont l'origine est bien moins propre, la plupart des moyens précités étant souvent saturés lorsqu'elle se recharge. » - Laurent Castaignède en entrevue pour le média Élucid


Normand Baillargeon | Les libraires

« Je recommande chaudement ce livre, tant à ceux qui connaissent bien Chomsky qu’aux personnes qui voudraient le découvrir. » –  Normand Baillargeon dans la revue Les libraires


Revue de presse

Fermier contre végane

Louis Cornellier | Le Devoir

« Il y a longtemps, en effet, que je n’avais lu un bon débat comme ça : musclé, frontal et solidement argumenté de part et d’autre. » – Louis Cornellier dans Le Devoir


Marie-Louise Arsenault | Radio-Canada/Tout peut arriver

« Il faut lire [L’art de se mouiller]. Vous écrivez si bien! » — Marie-Louise Arsenault à l'émission Tout peut arriver de Radio-Canada Première


Roxane Léouzon | Le Devoir

« Leurs positions [des auteurs Dominic Lamontagne et Jean-François Dubé] bien campées, défrichées et documentées, nourriront [...] la réflexion du lecteur ouvert et curieux, qui pourrait être poussé à leur accorder tour à tour des points. Ils sèment beaucoup de bonnes questions, dont certaines réponses restent encore à être récoltées. » – Roxane Léouzon dans Le Devoir