Revue de presse

Bernard Alonso : « La permaculture, un art pour fonctionner ensemble »

Beaucoup de personnes se lèvent le matin en se demandant quel est le sens de tout ça. On travaille huit heures par jour, quarante heures par semaine, la société est en déclin, l’économie dysfonctionnelle, les réserves de pétrole diminuent… On se demande ce qu’il faut faire. 


Revue de presse

Du petit coin au compost, au nom de l’environnement

Écrit en 1994, son ouvrage constitue un guide essentiel pour ceux qui s’aventurent dans le compostage de leurs excréments, croit André Leguerrier, qui a signé la préface de la version française publiée récemment.


Revue de presse

Alain Péricard en entrevue

Alain Péricard en entrevue

« Les abeilles ont besoin d'une variété de sources de pollen pour aller chercher tous les éléments dont elles ont besoin pour être en bonne santé [...] les carottes, c'est très bon pour nous, mais si on vous fait manger uniquement des carottes pendant très longtemps, vous allez avoir des carences... C'est pareil.» - Alain Péricard



Revue de presse

«Un livre extraordinaire.»

«Un livre extraordinaire.»

« Un livre extraordinaire. Un québécois très expérimenté en apiculture. C'est un livre un peu technique en apparence mais ça se lit comme un petit roman, c'est agréable à lire, c'est extraordinaire. Si vous voulez vous réconcilier, face à des dossiers comme le glyphosate ou le congédiement de Louis Robert, lisez ça.»


Revue de presse

Un dictionnaire pour cultiver la mémoire historique

À la fin du mois, les Éditions Écosociété lanceront le premier Dictionnaire historique du Plateau Mont-Royal, un ouvrage inédit d’histoire locale.

Spécialisée dans les livres d’idées, la petite maison d’édition montréalaise s’aventure en terrain inconnu en ouvrant sa 25e saison avec la publication d’un ouvrage de type encyclopédique consacré à l’histoire d’un quartier phare dont la riche histoire est souvent méconnue.


Revue de presse

Voyage dans l’antitourisme

L’auteur n’est pas tendre à l’égard d’une industrie qui profite de ce mégabrassage géographique. En plus des tonnes de GES générées par les gros-porteurs, le pamphlétaire reproche à ce tourisme sur mesure de mettre la planète « sous scellés », de vampiriser territoires, cultures, villes et villages dans des parcours « fléchés » qui ne laissent place ni au hasard ni à la rencontre.


Revue de presse

Aux origines de la décroissance de C. Biagini, D. Murray et P. Thiesset

Les libéraux prétendument sociaux ou soi-disant conservateurs, tous rangés sous la bannière totalitaire du « progrès », resteront toujours dans le même camp : celui de la néantisation de l’homme, désormais physiologiquement noyé dans les eaux glacées du technicisme nihiliste et mentalement consumé aux fourneaux de l’hédonisme matérialiste.