Partager
Retour
TDAH?

Acheter en ligne

  • Rue des Libraires
Acheter en version numérique (EPUB)
Acheter en version numérique (PDF)
Feuilleter en ligne

Parution

Canada

septembre 2015

Europe

novembre 2015

Papier

Prix

24$ / 16€

Nombre de pages

214

ISBN

9782897192105

Numérique

Prix

17.99$ / 10.99€

ISBN ePub

9782897192129

ISBN PDF

9782897192112

Table des matières

TDAH?

Pour en finir avec le dopage des enfants

J.-Claude St-Onge | Régulière | 214 pages

Votre enfant a beaucoup d’énergie – un peu trop, même, aux dires de ses enseignant-e-s? Il est par­fois distrait, impulsif ou colérique? Comme des milliers d'autres jeunes, il pourrait recevoir un diagnostic de trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperac­tivité (TDAH) et se voir prescrire un psychostimulant tel le Ritalin. Mais ces comportements sont-ils nécessairement les symptômes d’une « maladie » appelée TDAH? Quelle est la validité de ces diagnostics quand on sait que plus de la moitié d'entre eux sont ultérieurement retirés par un centre spécialisé? 

Poursuivant son travail sur le pouvoir d'influence de l’industrie pharmaceutique, J.-Claude St-Onge se penche cette fois-ci sur le phénomène du TDAH, qui a littéralement explosé depuis une trentaine d'années. Or, il s'agit d'un diagnostic hautement controversé: les critères pour l'identifier manquent de scientificité et il n’existe aucune preuve que ces symptômes soient le résultat d’un déséquilibre chimique du cerveau. Quant aux médicaments, à long terme, ils ne font aucune différence sur les résultats scolaires et les comportements des enfants. Pire, ils peuvent même aggraver leurs symptômes. Cela n'empêche pas l’industrie pharmaceu­tique d'exploiter sans scrupule cette corde sensible des parents et des enseignant-e-s pour engranger des profits faramineux, sur la base d'essais cliniques aussi biaisés qu'incomplets. 

Dénonçant la surmédicalisation des problèmes de comportement et de la détresse psychologique des jeunes, J.-Claude St-Onge plaide pour une approche qui tienne compte de leur contexte familial, social, économique et environnemental. Pour en finir avec le dopage des enfants...


À l’heure où nos gouvernements coupent dans les services aux élèves en « difficulté », nous assistons à une explosion de diagnostics de TDAH et à une surprescription de psychostimulants. Si l’industrie pharmaceutique s’en réjouit, nous devrions nous inquiéter et amorcer une réflexion critique sur ce triste constat. C’est ce à quoi nous invite ce livre fort actuel et extrêmement pertinent
– Dre Marie-Claude Goulet, médecin de famille


  • À l'émission Puisqu'il faut se lever, au 98,5FM – Jean-Claude St-Onge, auteur de TDAH. Pour en finir avec le dopage des enfants (Éditions Écosociété) et Dr Christiane Laberge, médecin de famille et collaboratrice au 98,5FM.


  • Sur le même thème
    Tous fous?

    Tous fous?

    L'influence de l'industrie pharmaceutique sur la psychiatrie

    J.-Claude St-Onge

    TDAH?

    Pour en finir avec le dopage des enfants

    Table des matières

    Introduction – Surdiagnostic et surtraitement
    Une tendance lourde : médicaliser
    les comportements et la détresse des enfants

    Chapitre premier – Des variations impossibles. De « maladie » sous-diagnostiquée à maladie inventée
    Des variations qui jettent une ombre sur le diagnostic

    Au Québec et aux États-Unis
    En Europe
    Des variations selon l’outil utilisé
    De phénomène sous-diagnostiqué à maladie inventée
    Le surdiagnostic : trop d’interventions, de tests et de médicaments
    Surmédicalisation et surdiagnostic

    Chapitre 2 – De la surmédicalisation et du surtraitement du TDAH
    Une question de maturité ou de TDAH ?
    Dangers et aléas du dépistage
    Un TDAH léger à modéré ?
    Omettre de prendre en compte la sévérité des symptômes
    Intimidation ou TDAH ? Quand l’école fait de l’intimidation
    Est-ce un problème développemental ou somatique ?
    Un problème d’adaptation à l’école ou l’inverse ?
    Est-ce un TDAH ou autre chose ? Le problème de la comorbidité
    Trois troubles différents ou trois expressions de la même souffrance ? 
    Qu’est-ce qui vient en premier : le cerveau ou un environnement difficile ou nuisible ?
    Un développement décalé, mais normal : l’hypothèse développementale
    Une course aux diagnostics ?
    Quelle validité pour les critères du DSM ?
    Les adultes jugés TDAH ne l’étaient pas durant l’enfance : le DSM rembarré
    Mettre le DSM à la retraite

    Chapitre 3 – Des médicaments efficaces ?
    Deux grandes familles de médicaments
    Une publicité fausse ou trompeuse
    L’efficacité au long cours
    Des études indépendantes réfutent l’efficacité au long cours
    L’étude MTA : l’efficacité commence à s’estomper
    après 14 mois ; elle est nulle après 3 ans
    L’étude Raine : plus d’échecs scolaires
    L’étude Currie : enfants canadiens et québécois
    L’étude PATS : après 6 ans, les symptômes persistent chez 9 enfants sur 10, malgré le traitement pharmacologique

    Chapitre 4 – Des effets indésirables sous-estimés
    Plus de 60 ans de prescriptions sans preuves d’innocuité
    L’industrie ne veut pas d’essais à long terme
    Effets secondaires des psychostimulants
    Près de 600 effets indésirables graves
    Les visites aux urgences augmentent de 133 % en 6 ans
    Des médicaments qui changent la personnalité : la perception des enfants
    Un potentiel d’abus important
    Des drogues de performance
    Du Ritalin imposé par la faculté de médecine
    Effets sur la structure du cerveau
    Risque cardiovasculaire et suspension de la vente d’Adderall en 2005
    Les maladies médicamenteuses : ces oubliées du cursus des études médicales

    Chapitre 5 – Un trouble génétique et héréditaire avec déficit en dopamine ?
    On ne diagnostique pas un TDAH avec un scan ou une prise de sang
    Une pathologie génétique et héréditaire ?
    Que disent les gènes ?
    Les évangélistes du génome
    Un trouble héréditaire ?
    Les études familiales et d’adoption
    Les études de jumeaux et le concept d’héritabilité
    L’hypothèse dopaminergique
    Les substances neurotoxiques associées à des symptômes qui miment le TDAH
    Une affection unique et homogène ?

    Chapitre 6 – Le complexe médico-industriel : des vecteurs de fausses pathologies
    Une industrie puissante
    Un impératif incontournable : l’élargissement du marché
    La rhétorique d’un déficit des neurotransmetteurs
    Les campagnes de publicité auprès des parents
    Le marketing auprès des médecins
    Influencer les enseignants
    « Vous êtes probablement TDAH » : des outils biaisés sur Internet
    Des groupes de soutien financés par les pharmaceutiques
    Des associations de patients soutenues par les mondiales du médicament
    Le Centre for ADHD Awareness Canada (CADDAC)
    Le CHADD
    Le rôle du DSM et de la psychiatrie américaine
    Des conflits d’intérêts

    Chapitre 7 – Influencer les médecins et le public avec des informations incomplètes, biaisées, manipulées et mensongères
    Une information incomplète
    Une information biaisée
    Une information manipulée et mensongère
    Des guides de pratique et des conflits d’intérêts
    L’influence des leaders d’opinion

    Conclusion – Protéger les enfants. Une approche intégrée et quelques solutions de rechange
    Une approche intégrée, globale et multidimensionnelle 
    Des solutions de rechange aux médicaments

    Annexe 1 – Les neurotransmetteurs
    Annexe 2 – Liste des principales infractions et amendes versées  par les sociétés pharmaceutiques

    Notes
    Bibliographie
    Index