Partager
Retour
Raison, déraison et religion
Acheter en version numérique (EPUB)
Acheter en version numérique (PDF)
Feuilleter en ligne

Parution

Canada

mars 2021

Europe

mai 2021

Papier

Prix

27$ / 20€

Nombre de pages

288

ISBN

978-2-89719-675-2

Numérique

Prix

19.99$ / 14.99€

ISBN ePub

978-2-89719-677-6

ISBN PDF

978-2-89719-676-9

Table des matières
À paraître

Raison, déraison et religion

Plaidoyer pour une laïcité ouverte

Michel Seymour | Collection Théorie | 288 pages

Le retour de la religion auquel nous assistons dans les discussions politiques depuis le début du XXIe siècle fait ressurgir des questions anciennes. La religion est-elle compatible avec un esprit résolument moderne? Comment devons-nous envisager la cohabitation entre les croyant.e.s, les non-croyant.e.s et les agnostiques au sein de nos sociétés? Est-il possible d'aménager un espace de dialogue entre les groupes appartenant à différentes religions à l'échelle nationale et internationale?

Michel Seymour s’engage dans une riche investigation philosophique pour réfléchir à la laïcité des institutions des États démocratiques occidentaux et aux difficultés que pose le pluralisme des conceptions morales, religieuses et philosophiques. Il examine notre rapport à la religion à partir de trois angles différents: le passage de la tradition à la modernité, l’aménagement d’un espace laïque au sein d'une société nationale et les relations internationales envisagées dans la perspective du droit des peuples, en trouvant inspiration chez les penseurs Charles Taylor, Ludwig Wittgenstein et John Rawls.

Même s'il peut sembler périlleux, l'exercice est d'autant plus nécessaire qu’on assiste à une montée du racisme et de l’intolérance un peu partout en Occident ainsi qu'à l'adoption de lois sur la laïcité qui visent en filigrane le port du foulard islamique. Dénouant le fil rouge qui sépare la raison de la déraison, la tolérance de l’intolérance, le respect du mépris, Michel Seymour nous invite à dépasser nos vieux réflexes manichéens afin de permettre une véritable rencontre entre les sociétés libérales et communautariennes.

Livres sur le même thème
Le Québec en quête de laïcité

Le Québec en quête de laïcité

Normand Baillargeon, Jean-Marc Piotte

Kuei, je te salue

Kuei, je te salue

Conversation sur le racisme

Deni Ellis Béchard, Natasha Kanapé Fontaine

Raison, déraison et religion

Plaidoyer pour une laïcité ouverte

Table des matières

Introduction : Entre la religion intolérante et l’intolérance à la religion

PREMIÈRE PARTIE – DE LA TRADITION À LA MODERNITÉ

Chapitre premier : L’âge séculier selon Charles Taylor
Le rôle de la Réforme protestante
Le cadre immanent
Les difficultés de la théorie
Taylor et le langage

Chapitre 2 : Une perspective wittgensteinienne
Des jeux de langage exprimant nos formes de vie
Wittgenstein, Taylor et le concept de vérité
Wittgenstein, Taylor et la conception de la personne
La conception wittgensteinienne du langage
Wittgenstein, Taylor et le langage

DEUXIÈME PARTIE – LA RELIGION DANS LA CITÉ

Chapitre 3 : Le libéralisme politique de John Rawls
Un libéralisme républicain
Des droits et obligations pour les personnes et pour les peuples
Les identités individualiste et communautarienne des personnes
Liberté et égalité
Une conception hybride de la religion
Un arrangement respectueux des croyants et des incroyants
Le respect des cultures

Chapitre 4 : Vers une charte de la laïcité
La loi 21
Pourquoi une charte de la laïcité ?
Les principes à la base d’une future charte
Le contenu de la charte esquissé
Conclusion

TROISIÈME PARTIE – UNE PERSPECTIVE INTERNATIONALE

Chapitre 5 : Rawls contre le choc des civilisations
Le contexte politique
Un choc des civilisations ?
L’apport de Rawls
Respecter l’islam
Le foulard dans le Coran

Chapitre 6 : Une théorie libérale non individualiste
Interpréter Rawls comme il faut
Les failles majeures d’un livre important
Une utopie réaliste ?
L’ethnocentrisme occidental
L’individualisme moral : un principe sacré ?

QUATRIÈME PARTIE – CONJECTURES ET RÉFUTATIONS

Chapitre 7 : Une hypothèse falsifiée ?
Des échappatoires
Le primat de l’économie ?
Un enjeu de racialisation ?
Un différencialisme de mauvais aloi ?
La démocratie sans demos ?
L’accueil de l’immigrant ?
Un dernier retranchement

Chapitre 8 : Dépasser Huntington
Le mauvais diagnostic ?
L’individualisme moral : un complice involontaire de Huntington ?
Identité et religion
Une objection de Habermas
L’islamophobie contre l’égale dignité des personnes ?
Penser correctement le dépassement

Conclusion : Entre le réalisme de l’intolérance et l’intolérance au réalisme