Partager
Retour
Pourquoi pas le vélo?
Acheter en version numérique (EPUB)
Acheter en version numérique (PDF)
Feuilleter en ligne

Parution

Canada

mai 2021

Papier

Prix

22$

Nombre de pages

200

ISBN

9782897197186

Numérique

Prix

16.99$

ISBN ePub

9782897197209

ISBN PDF

9782897197193

Table des matières
Nouveauté

Pourquoi pas le vélo?

Stein van Oosteren | Collection Régulière | 200 pages

Préface de Suzanne Lareau

Édition québécoise.

«Le vélo, c’est pour s’amuser et ça grille les feux rouges.» «C’est bien gentil, mais il faut de la place pour les voitures.» «C’est dangereux! Et puis on ne peut pas tout transporter sur un vélo.» Qui de mieux pour démonter ces idées reçues qu’un Néerlandais installé en France? Peu savent que les Pays-Bas, reconnus comme le paradis du vélo, étaient eux-mêmes un «pays de la bagnole» dans les années 1970, avant que la population ne déclenche une révolution du vélo spectaculaire. Comme quoi la révolution de la pédale relève avant tout d’une volonté citoyenne et politique.

Avec un humour redoutable, Stein van Oosteren nous explique pourquoi il faut rendre nos villes cyclables : parce que c’est bon pour la santé, le moral, l’autonomie des enfants, la vie de quartier, la planète… Il démonte les multiples freins à la pratique du vélo, qu’ils soient politiques ou bien souvent situés «entre nos deux oreilles». Car pour cet auteur rompu aux débats avec les élu.e.s municipaux, il est temps de se poser les bonnes questions à propos du transport. Par exemple, non pas combien de voitures peuvent circuler sur une rue, mais plutôt combien de personnes? Une piste cyclable faisant passer sept fois plus de personnes qu’une voie pour les voitures, le calcul est vite fait!

Pour croire au changement, il faut le vivre. À défaut de pouvoir vous emmener aux Pays-Bas, Stein van Oosteren vous propose de revisiter l’espace public avec son regard de Néerlandais. De ce voyage, vous reviendrez heureux et étonné, comme vous revenez d’un séjour au royaume du vélo: pourquoi pas le vélo, en effet?

 

Voir l'édition européenne

Livres sur le même thème
Deux roues, un avenir

Deux roues, un avenir

Le vélo en ville

Claire Morissette

Ville contre automobiles

Ville contre automobiles

Redonner l'espace urbain aux piétons

Olivier Ducharme

Pourquoi pas le vélo?

Table des matières

Préface

Introduction : Liberté, fraternité, égalité en France ?
Liberté
Égalité
Fraternité

Le vélo comme TRANsport
« Cycliste » versus « fietser »
Le petit tour à vélo
Posez la bonne question
Une tonne et demie
« Vous êtes gentils avec vos vélos »
Les pistes cyclables sont vides !
Illusion d’optique
Le vélo paie ses avantages
Les commerces d’opportunité et de destination
« Il faut du mouvement »
« Un problème de qualité de vie »
Les sept arguments anti-vélo de Jean-Louis Bourlanges
« Paris n’est pas les Pays-Bas »
Le biais du pare-brise
« Je ne peux pas faire de vélo, parce que… »
Le tableau optimiste et le tableau pessimiste
Tout le monde n’est pas grabataire
« Oui, mais les cyclistes… »
Le trottoir refuge
« Je vous ai bien vu ! »
« Il faut partager la route tous ensemble »
Des pots de fleurs
Le biais du cycliste confirmé
L’agressivité, la feurougite et le klaxon
L’agressivité
La feurougite
Le klaxon
L’achat du vélo : trop compliqué
Gravel ou fixie ?
Les petits cadeaux
L’amour des accessoires
Mitaines
Vouloir être beau
Des doux-dingues
Petit exercice d’intérêt général
Contre-intuitif
Mon vélo n’intéresse personne
Toujours deux antivols
L’enfant légume
Une question de confiance
De drôles de questions
« Tu es à vélo ? »
« Tu aimes le vélo à ce point ? »
« Le vélo, ce n’est pas trop dangereux ? »
Nous sommes déraisonnables
Il pleut encore !
Il ne pleut presque jamais
Une carte de France unique
Horreur du négatif
L’automatisme gagne
Casquer pour avoir des pistes cyclables
Sapin de Noël
La sécurité par le nombre
« Il n’y a pas de place pour le vélo »
Douze voies automobiles
Des rues trop étroites
Amsterdam, capitale du vélo
La distribution des bières
L’arrogance de l’espace
Un tout petit rééquilibrage
Les privilégiés qui s’ignorent
Le vélo demande du leadership
Un mensonge qui fonctionne bien
Il y a de la place pour tous !
Le paradoxe de Braess
Comme un gaz
La guerre des lobbys
Le matraquage publicitaire
Des menaces
Vroum vroum à deux roues
Si on écoutait l’argent
Pilule versus pédale
L’erreur est urbaine
L’étalement urbain
La constante de temps de déplacement
Rendre la voiture inutile
Le « vélo-train »
La ruche et ses abeilles
Mon vélo dans le train (ou pas)
L’histoire des Pays-Bas se répète en France
Pays-Bas, royaume de la bagnole
Le retour du vélo aux Pays-Bas
Le retour du vélo en France
Une coordination nationale
Je suis un des deux
La fin de l’ère anti-vélo
Le sport sans s’en rendre compte
L’hostilité de la rue
Le « black-out cyclable »
Les virages à la française
Une provocation urbaine
Ralentir école !
Le carrefour néerlandais
Les bouchons sont un (mauvais) choix
Bouchons de luxe
C’est fait exprès
Why we cycle (Pourquoi le vélo) ?
Faim, soif, sécurité
Appartenance
Besoin de « faire société »
Reconnaissance et accomplissement de soi
Valeur expérientielle
Aucun argument rationnel
Les 10 P pour et contre le vélo
Ce qui freine le vélo
Ce qui favorise le vélo
L’AàBiste, le militant et le romantique
L’AàBiste
Le promoteur du vélo
Le romantique

Conclusion

Annexes
L’article qui a déclenché la révolution du vélo aux Pays-Bas

Groupe de pression : « Stop au meurtre des enfants »
Pourquoi le vélo ? 185 raisons de faire du vélo

Remerciements

Notes