Partager
Retour
Les nations obscures

Acheter en ligne

  • Rue des Libraires
Acheter en version numérique (EPUB)
Acheter en version numérique (PDF)
Feuilleter en ligne

Parution

Canada

janvier 2010

Europe

février 2010

Papier

Prix

28$ / 18€

Nombre de pages

360

ISBN

978-2-923165-60-8

Table des matières

Les nations obscures

Une histoire populaire du tiers monde

Vijay Prashad | Régulière | 360 pages

Traduit de l'anglais par Marianne Champagne

Les nations obscures sortent de l’ombre : ce livre révèle la richesse des mondes occultés par l’histoire officielle et les médias dominants.
 – Eduardo Galeano

C’est le premier essai d’histoire politique qui traite en détail du tiers monde comme concept et comme projet. Un rappel des faits indispensable pour repenser l’histoire et construire aujourd’hui un programme politique viable.
– Immanuel Wallerstein

Le Sud croule sous le poids de la dette. Ainsi assujetti et affaibli, le tiers monde dépérit. Mais au-delà de la globalisation et ses plans d’ajustement structurel, on oublie que les nouveaux États anti-coloniaux se sont efforcés de mettre en œuvre un projet politique qui souhaitait promouvoir la paix, la justice et le changement social. Un projet porté par les peuples libérés.

Comment ce rêve d’émancipation post-colonialiste s’est-il transformé en renouvellement cynique du mépris et de l’exploitation ? Quelles furent les dynamiques culturelles, sociales et politiques qui animaient la quête d’identité des pays du tiers monde ?

Traduit pour la première fois en français, Vijay Prashad nous raconte l’histoire du XXe siècle telle qu’on ne l’a jamais lue, du point de vue des pays du tiers monde. Il dresse un portrait complet de l’élan extraordinaire du tiers-mondisme, des écueils de ce projet et de sa mort dans les années 1990. De La Paz au Caire, en passant par Bruxelles, Abuja et Bandung, il nous fait connaître des pages d’histoires des nations obscures d’Afrique, d’Amérique du Sud ou d’Asie, et de leurs figures politiques et intellectuelles. Les nations obscures ont revendiqué une place dans les affaires du monde et se sont opposées à toutes les formes d’impérialisme. Avec leur assassinat ont disparu la voix et la force politiques pour promouvoir l’abolition de la dette et défendre de réelles perspectives de développement pour le tiers monde. Qui, aujourd’hui, portera ces rêves de liberté, d’égalité et de paix ?

Sur le même thème

Les nations obscures

Une histoire populaire du tiers monde

Table des matières

Introduction

PREMIÈRE PARTIE - La quête
Paris –
L’invention d’un concept
Bruxelles – La Ligue contre l’impérialisme, 1928
Bandung – La Conférence afro-asiatique, 1955
Le Caire – La Conférence des femmes afro-asiatiques, 1961
Buenos Aires – Imaginer une économie
Téhéran – Cultiver un imaginaire
Belgrade – La Conférence du Mouvement des non-alignés, 1961
La Havane – La Conférence tricontinentale, 1966

DEUXIÈME PARTIE - Écueils
Alger –
Danger : État autoritaire
La Paz – Les affranchis des casernes
Bali – La mort des communistes
Tawang – Une sale guerre
Caracas – Le pétrole ou les excréments du diable
Arusha – Le socialisme à la hâte

TROISIÈME PARTIE - Assassinats
New Delhi –
La notice nécrologique du tiers monde
Kingston – La globalisation pilotée par le FMI
Singapour – La tentation asiatique
La Mecque – Quand la culture se fait cruelle

Conclusion
Index