Partager
Retour
Revue de presse

Les conditions de détention à la prison Leclerc

Alec Castonguay | Radio-Canada/Midi info

 

 

« Il y a des femmes qui n'en peuvent plus [des conditions de détention à la prison Leclerc] et qui posent des gestes irréparables. À la Maison Tanguay, 20 ans d'existence et aucun suicide. Au Leclerc, ça faisait pas trois mois [depuis son ouverture] qu'il y en avait déjà un. » Louise Henry

 

Pour écouter l'entrevue, cliquez ici 


Délivrez-nous de la prison Leclerc!

Louise Henry

Délivrez-nous de la prison Leclerc!

Un témoignage de l'intérieur

Collection Parcours

Fiche du livre

Sur le même thème