Partager
Retour
Revue de presse

Recension de Mégantic, un train dans la nuit

Catherine Pépin | Radio-Canada/L'effet Pogonat

« On a finalement très peu tenu compte de la population de Mégantic dans les mois et les années qui ont suivi les événements. C'est ce qui est au coeur de cette bande dessinnée. Les illustrations sont magnifiques, de Christian Quesnel, le texte est signé d'Anne-Marie St-Cerny. C'est une essayiste et pour elle, cette tragédie, c'est un conte capitaliste moderne. Pourquoi? Parce que c'est la cupidité qui a tout guidé. On ne répare plus les wagons parce que ça coûte trop cher. On met un seul conducteur à bord, sinon ça coûte trop cher. On met pas tout les freins, sinon ça prend trop de temps à redémarrer le train et on perd de l'argent. Et surtout, après on profite de la catastrophe pour raser, exproprier et construire à neuf, pour s'enrichir, encore là... sans tenir compte de l'attachement des gens à leur maison, à leur commerce etc. C'est un livre qui remue beaucoup. C'est une expérience de lecture, la bande dessinée dans ce qu'elle a de plus fort. »  Catherine Pépin  

Pour écouter la chronique, cliquez ici (c'est à la 38e minute du 3e segment)


Mégantic, un train dans la nuit

Christian Quesnel, Anne-Marie Saint-Cerny

Mégantic, un train dans la nuit

Collection Ricochets

Fiche du livre

Sur le même thème