Partager
Retour
Revue de presse

Josée-Anne Paradis | Revue Les Libraires

« [Abraham] y propose une brillante synthèse de ce qui a été fait autour de ce mouvement, rappelant notamment que consommer vert reste consommer et que la réduction est une avenue à privilégier, plus durable. L’auteur y réaffirme le caractère révolutionnaire et transdisciplinaire ainsi que le potentiel émancipateur de la décroissance, mouvement résolument anticapitaliste par son essence. »

- Josée-Anne Paradis, octobre-novembre 2019, revue Les Libraires (#115), page 58


Guérir du mal de l'infini

Yves-Marie Abraham

Guérir du mal de l'infini

Produire moins, partager plus, décider ensemble

Collection Polémos

Fiche du livre

Sur le même thème