Partager
Retour
L'égalité, c'est mieux

Acheter en ligne

  • Rue des Libraires
Acheter en version numérique (EPUB)
Acheter en version numérique (PDF)
Feuilleter en ligne

Parution

Canada

septembre 2013

Papier

Prix

27$

Nombre de pages

384

ISBN

978-2-89719-082-8

Numérique

Prix

19.99$

ISBN ePub

978-2-89719-084-2

ISBN PDF

978-2-89719-083-5

Table des matières

L'égalité, c'est mieux

Pourquoi les écarts de richesse ruinent nos sociétés

Kate Pickett, Richard Wilkinson | Régulière | 384 pages

Préface de Claude Cossette | Traduit de l'anglais par André Verkaeren

Pourquoi les Étatsuniens sont-ils en moins bonne santé que les Scandinaves ? Pourquoi les Britanniques se font-ils moins confiance entre eux que les Japonais ? Pourquoi les taux de maternité précoce sont-ils plus élevés dans les pays anglo-saxons ? Pour Richard Wilkinson et Kate Pickett, le verdict est sans appel : l’inégalité. À tel point que les écarts de richesse qui se creusent au sein même des pays riches sont en train de ruiner ces sociétés.

Mais comment en vient-on à constater l’échec des sociétés inégalitaires ? Les deux auteur-e-s, épidémiologistes de formation, ont retenu une série d’indicateurs pour mesurer et comparer la santé de différentes sociétés : niveau de confiance entre les individus, maladie mentale (y compris la dépendance à la drogue et à l’alcool), espérance de vie et mortalité infantile, obésité, réussite scolaire des enfants, maternité précoce, homicides, taux d’incarcération, égalité des chances et mobilité sociale. Au terme de leur recherche, ils font la démonstration implacable qu’au-delà d’un certain seuil c’est la répartition de la richesse, et non sa création, qui est le déterminant majeur de la bonne santé des populations.

« Les pays riches sont parvenus au terme de ce que la croissance économique peut faire pour améliorer notre qualité de vie », écrivent les auteur-e-s dans ce best-seller traduit en 23 langues. Ils montrent également que la lutte aux inégalités économiques et sociales est bénéfique non seulement pour les plus déshérités, mais pour l’ensemble de la société. Car riche ou pauvre, tout le monde pâtit des inégalités.

* Publié en France aux éditions Les petits matins.

Sur le même thème

L'égalité, c'est mieux

Pourquoi les écarts de richesse ruinent nos sociétés

Table des matières

Préface de Claude Cossette
Avant-propos
Note sur les graphiques

Première partie
RÉUSSITE MATÉRIELLE, ÉCHEC SOCIAL
1. La fin d’une époque
2. Pauvreté ou inégalité ?
3. Par où s’immisce l’inégalité

Deuxième partie
LES COÛTS DE L’INÉGALITÉ
4. Vie communautaire et relations sociales
5. Santé mentale et consommation de drogue
6. Santé physique et espérance de vie
7. Écarts de revenus et obésité : un gonflement synchrone
8. Performance de l’éducation
9. Maternité précoce : l’histoire se répète
10. La violence, une manière de se faire respecter
11. Peines et incarcération
12. Mobilité sociale : inégalité des chances

Troisième partie
UNE SOCIÉTÉ MEILLEURE
13. Sociétés en dysfonctionnement
14. Notre héritage social
15. Égalité et soutenabilité
16. Construire l’avenir

ANNEXES ET RÉFÉRENCES
Post-scriptum : La recherche rencontre la politique
The Equality Trust
Appendice
Références bibliographiques
Remerciements