Partager
Retour
L'an 501

Acheter en ligne

  • Rue des Libraires
  • Archambault
  • Renaud Bray
  • Place des librairies
  • Gallimard de Montréal
Acheter en version numérique (EPUB)
Acheter en version numérique (PDF)
Feuilleter en ligne

Parution

Canada

septembre 2016

Europe

novembre 2016

Papier

Prix

30$ / 20€

Nombre de pages

408

ISBN

9782897192662

Numérique

Prix

21.99$ / 14.99€

ISBN ePub

9782897192686

ISBN PDF

9782897192679

Table des matières
Nouveauté

L'an 501

La conquête continue

Noam Chomsky | Régulière | 408 pages

Traduit de l'anglais par Christian Labarre

* Nouvelle édition accompagnée d'une préface de l'auteur *

L’an 501 tente de jeter un regard clairvoyant sur les 500 ans de la conquête européenne du monde, depuis l’arrivée de Christophe Colomb en Amérique le 12 octobre 1492. Dans cet ouvrage publié initialement en 1993, Chomsky expose les mécanismes et principes au fondement de cet envahissement et ce que celui-ci laisse entrevoir pour l’avenir. Car en l’an 501, alors que les États-Unis d’Amérique ont pris le relais de l’hégémonie mondiale depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale en développant le plus puissant et implacable empire que le monde ait connu, force est de constater que la conquête continue.

Vingt-cinq ans après sa parution, L’an 501 demeure un incontournable pour comprendre les dynamiques géopolitiques actuelles et pour s’initier à la pensée politique de Noam Chomsky. Dans un style tout imprégné d’une âpre ironie qui n’est pas sans rappeler Voltaire, le célèbre linguistique et intellectuel analyse la situation en Haïti, en Amérique latine, à Cuba, en Indonésie et ailleurs, tout en décrivant la constitution d’un tiers-monde au coeur même des États-Unis. Chomsky dresse des parallèles entre les génocides de l’époque coloniale et l’exploitation et les meurtres associés à l’impérialisme contemporain.

Véritable cours d’histoire des cinq derniers siècles dont le propos est encore criant d’actualité, cette nouvelle édition est bonifiée d’une préface inédite de l’auteur dans laquelle il rappelle que la conquête se poursuit toujours.

Sur le même thème

L'an 501

La conquête continue

Table des matières

À venir.