Partager
Retour
grand banquet (Le)

Acheter en ligne

  • Rue des Libraires
Acheter en version numérique (EPUB)
Acheter en version numérique (PDF)
Feuilleter en ligne

Parution

Canada

mars 2004

Europe

juin 2004

Papier

Prix

27$ / 20€

Nombre de pages

328

ISBN

978-2-921561-98-3

Table des matières

grand banquet (Le)

La suprématie de la cupidité et de l'appât du gain

Linda Mcquaig | Régulière | 328 pages

Traduit de l'anglais par Claude Frappier

Le capitalisme a toujours eu pour moteur l’intérêt personnel. De nos jours, cependant, les choses vont plus loin: une véritable culture de la cupidité et de l’appât du gain s’est développée. Toute action de nature collective visant à refréner ces pulsions au nom du bien commun est aujourd’hui taxée de rétrograde par les tenants du nouveau capitalisme.

Comment la société a-t-elle fait de ces tendances ses premiers principes organisateurs ? Fondant son analyse sur les thèses de l’économiste et anthropologue Karl Polanyi (1886-1964), Linda McQuaig raconte qu’au Moyen-Âge les activités marchandes occupaient beaucoup moins de place, étant plutôt reléguées à une position inférieure. C’est uniquement au cours des siècles récents et dans certaines parties du monde qu’on leur a accordé, non sans heurts, une place prépondérante : il s’agit là de l’avènement du capitalisme, une transformation en profondeur de la société.
 
Après un XXe siècle houleux, pendant lequel, pour éviter la remise en question et l’effondrement du système, les élites ont dû mettre en place des mécanismes de redistribution et de régulation pour atténuer le caractère destructeur du capitalisme, on assiste depuis une quinzaine d’années à une véritable contre-offensive. La mise en avant de la cupidité connaît un développement incroyable, au point où, en complicité avec les milieux d’affaires, les gouvernements ont adopté des accords internationaux contraignants pour s’assurer que non seulement l’appât du gain reçoive une protection légale, mais qu’en plus on lui accorde la suprématie.

La résistance aux effets dévastateurs du capitalisme et la persistance d’activités non marchandes nous montrent pourtant qu’il est encore possible de vivre autrement, que l’être humain n’est pas unidimensionnel.

Sur le même thème

grand banquet (Le)

La suprématie de la cupidité et de l'appât du gain

Table des matières

CHAPITRE PREMIER Des nudistes et des capitalistes

CHAPITRE II Comment refaire le monde

CHAPITRE III Les pochettes-surprises et le triomphe du marché

CHAPITRE IV Amour et révolution dans Vienne la Rouge

CHAPITRE V Derrière la haie

CHAPITRE VI Le maître, le serviteur, le cheval et l’herbe

CHAPITRE VII Une clôture à abattre