Partager
Retour
Face à l'anthropocène

Acheter en ligne

  • Rue des Libraires
  • Archambault
  • Renaud Bray
  • Place des librairies
  • Gallimard de Montréal
Acheter en version numérique (EPUB)
Acheter en version numérique (PDF)
Feuilleter en ligne

Parution

Canada

mars 2018

Europe

septembre 2018

Papier

Prix

27$ / 20€

Nombre de pages

288

ISBN

978-2-89719-416-1

Numérique

Prix

19.99$ / 14.99€

ISBN ePub

978-2-89719-418-5

ISBN PDF

978-2-89719-417-8

Table des matières
À paraître

Face à l'anthropocène

Le capitalisme fossile et la crise du système terrestre

Ian Angus | Régulière | 288 pages

Préface d'Éric Pineault | Traduit de l'anglais par Nicolas Calvé

La science est formelle: nous sommes entrés dans l'ère de l’Anthropocène, une nouvelle et dangereuse phase de l’évolution planétaire où l’action des humains est devenue la principale force géologique et qui se caractérise par une pollution généralisée, la hausse des températures du globe, la multiplication des phénomènes climatiques extrêmes, la montée des océans et une extinction massive des espèces. C’est littéralement à une crise du système terrestre que l’humanité fait face en cette ère géologique inédite.

Dans cet ouvrage convaincant et bien documenté, Ian Angus comble le fossé entre la science du système terrestre et le marxisme écologique. Il étudie non seulement les dernières découvertes scientifiques concernant les causes et les conséquences d’une transition vers l’Anthropocène, mais également les tendances socioéconomiques qui sous-tendent la crise. Si le statu quo perdure, le présent siècle sera marqué par une détérioration rapide de notre environnement physique, social et économique : de larges parties du globe risquent de devenir inhabitables, allant jusqu’à menacer la civilisation elle-même. L’auteur rappelle cependant avec force que la responsabilité est bien inégalement partagée au regard de l’évolution du système: loin d’être la conséquence d’une prétendue nature humaine exploitant sans vergogne les ressources de la biosphère, la crise actuelle est plutôt le fruit des dynamiques d’un système particulier sur le plan historique, le capitalisme.

Face à l’Anthropocène offre une synthèse unique de science naturelle et sociale. Il illustre comment l’inexorable pulsion du capitalisme pour la croissance, alimentée par la consommation rapide des énergies fossiles qui ont pris des millions d’années à se former, a conduit notre monde au bord de la catastrophe. Pour l’auteur, survivre à l’époque de l’Anthropocène requiert un changement social radical, où nous devrons remplacer le capitalisme fossile par une nouvelle civilisation reposant sur des fondements écosocialistes.

Sur le même thème

Face à l'anthropocène

Le capitalisme fossile et la crise du système terrestre

Table des matières

Préface de l’édition française d’Éric Pineault
Préface à l’édition anglaise de John Bellamy Foster

Avant-propos

Première partie Une situation sans précédent

1- Une seconde révolution copernicienne
La Terre, un système intégré
Un système planétaire en voie de transformation
Une nouvelle synthèse

2 – La grande accélération
Évaluation des écosystèmes pour le millénaire
Un tournant à nommer
Un Anthropocène en deux temps?
Une question d’équité

3 – Quand l’Anthropocène a-t-il commencé?
L’échelle des temps géologiques
Un Anthropocène ancien?
Un Anthropocène récent?

4 – Points de bascule, chaos climatique et limites planétaires
Un passé qui éclaire l’avenir
Points de bascule
L’instabilité de la nature
Chaos climatique
De l’Holocène à l’Anthropocène
Limites planétaires

5 – La première quasi-catastrophe
Des réfrigérateurs sans danger
Les CFC et l’ozone

6 – Un régime climatique nouveau et mortel
Piper le dé du climat
Projections moyennes et changements critiques
Une nouvelle normale
À bride abattue dans une voie à sens unique

Deuxième partie Le capitalisme fossile

7- Temps du capital, temps de la nature
Ensorcelés par une idéologie trompeuse ?
La raison d’être du capital
Un « métabolisme déterminé par les lois de la vie »
Une incurable vision à court terme
Des ruptures métaboliques planétaires : le carbone et l’azote

8- L’avènement du capitalisme fossile
Charbon, vapeur et capital
Essence, empires et guerres
L’automobilisation
La chimie industrielle
La concentration du capital

9- Guerre, lutte des classes et pétrole bon marché
Les profits de la guerre
Des gains pour le capital monopoliste
Le keynésianisme militaire
Reconversion et luttes des classes
Convertir l’Europe au pétrole
Du pétrole bon marché en abondance
Anticipations de la gauche

10- L’accélération de l’Anthropocène
Un demi-âge d’or
L’automobile et la banlieue
L’agriculture industrielle
La pollution militaire
La mondialisation de la production
Des émissions en mouvement
Le fléau du plastique
La tyrannie du carbone
Défossiliser le capitalisme ?

11- Nous ne sommes pas tous dans le même bateau
Les victimes du réchauffement planétaire
Exclusion et exterminisme
Le militarisme environnemental
Un apartheid environnemental

Troisième partie L’alternative

12- L’écosocialisme et la solidarité humaine
Le problème du temps
Destination : une civilisation écologique
Destination : une solidarité humaine mondiale
Destination : l’écosocialisme
La voie écosocialiste
Et l’URSS ?

13- Le mouvement qu’il nous faut
Un contre-pouvoir écologique
Un mouvement majoritaire
Un conte de deux villes
Le mouvement qu’il nous faut

Appendice – Confusions et mésinterprétations

Bibliographie