Partager
Retour
Revue de presse

Le cheval au service de la ville

L’expérience racontée dans ce livre est étonnante et charmante. Petite commune de Normandie, Trouville-sur-Mer (5500 habitants), en 2000, a réintroduit le cheval en ville. Il ne s’agissait pas de proposer de folkloriques tours de calèche, mais de faire appel aux services d’un cheval pour les travaux publics (ramassage des ordures, récupération du verre recyclable, arrosage des jardinières, tonte du gazon) et pour le transport, scolaire ou autre. L’arrivée dans la ville de Festival de Mai, un cheval réformé d’Euro Disney, a été un succès. Les enfants et les employés municipaux en raffolent, et les bénéfices économiques, écologiques et sociaux sont au rendez-vous. Plusieurs municipalités françaises, depuis, ont instauré un tel service hippomobile, parfois assuré par un âne. Les auteurs insistent: l’affaire dépasse le romantisme; le cheval en ville doit être considéré. À quand une municipalité québécoise assez audacieuse pour tenter le coup?

Hyperlien: http://www.ledevoir.com/culture/livres/429711/le-cheval-au-service-de-la-ville-olivier-linot-et-dani...