Partager
Retour
Revue de presse

« ...un livre éblouissant de vérité »

Marie Hélène Poitras | Le Devoir

21 décembre 2019, Le Devoir, recension de Procès verbal par Marie Hélène Poitras :

 

L'âge de la parole


« [...Dans Procès verbal, un livre éblouissant de vérité qui vient d’arriver en librairie, Valérie Lefebvre-Faucher demande : " Que se passe-t-il quand un bully se réclame [de la liberté d’expression] ? Elle prend tout à coup un sens amaigri, secondaire. Elle sert d’accessoire pour des desseins égoïstes ou dominateurs. "

Dès les premières pages, on nous avertit : " ce texte n’engage que [l’autrice]. Mais ses conclusions n’engagent que vous ". Procès verbal est une œuvre qui sonne juste, une note claire dans le chaos discordant des discours qui entrent en collision. Ce livre est signé de la main de l’éditrice de Noir Canada, essai d’Alain Deneault paru en 2008 aux Éditions Éco-Société, qui remettait en cause l’image d’un Canada charitable et altruiste. L’essayiste avançait la thèse du Canada comme paradis judiciaire pour les sociétés minières…

Après s’être battue courageusement durant trois ans contre un grand bureau d’avocats engagé par une puissante compagnie aurifère, l’équipe éditoriale derrière Noir Canada a dû se résigner à retirer le livre du marché. L’expérience du bâillon a laissé des traces et donné envie à l’autrice de comprendre et de décortiquer le fonctionnement des discours dominants — la novlangue du droit, notamment — avec l’acharnement d’une horlogère méticuleuse au pied de Big Ben.

" Si on s’inquiète de la dégradation de la liberté d’expression, il faut se demander qui a les moyens de la liberté et qui ne les a pas. Il faut surtout travailler à mieux les partager "», écrit Valérie Lefebvre-Faucher. Ce livre puissant, peut-être le père Noël ira-t-il le déposer sous le sapin des clowns tristes ?

Je vous souhaite un Noël lors duquel les idées et avis divergents circuleront sans s’entrechoquer trop violemment. Une fête durant laquelle les mentalités s’assoupliront peut-être au fil des échanges ? Et quand la parole ne portera plus, quand on ne verra plus clair à travers les tempêtes de neige ou de bullshit, il restera la littérature, lieu de la désobéissance.

" Écrire est en soi un acte de liberté. Un.e écrivain.e est quelqu’un qui a pris la décision de s’inventer un chemin ; les voies barrées ne l’en empêchent pas. " Procès verbal est aussi le récit jubilatoire d’un devenir écrivain — celui d’une éditrice qui connaît le poids des mots et le secret des discours trompeurs. »

Pour lire l'article complet, cliquez ici. 


Procès verbal

Valérie Lefebvre-Faucher

Procès verbal

Collection Hors série

Fiche du livre

Livres reliés

L'affaire Maillé

Marie-Ève Maillé

L'affaire Maillé

L'éthique de la recherche devant les tribunaux

Collection Parcours

Fiche du livre

Le droit du plus fort

Anne-Marie Voisard

Le droit du plus fort

Nos dommages, leurs intérêts

Collection Hors série

Fiche du livre

Faire l'économie de la haine

Alain Deneault

Faire l'économie de la haine

Essais sur la censure

Collection Polémos

Fiche du livre

Sur le même thème

Revue de presse

Recension

« L'analyse est brillante, livrée sans compromis, avec de l'esprit et quelques coups de griffes... »